Meyerbeer ? Les Huguenots ? Metz, juin 2006

Représentations
Avatar du membre
richie3774
Ténor
Ténor
Messages : 515
Enregistré le : 06 avr. 2004, 23:00
Localisation : Quaregnon Belgique
Contact :

Re: RAOUL par ROCKY.....

Message par richie3774 » 26 juin 2004, 13:14

tristan a écrit : Certains critiquent son timbre que l'on peut qualifier d'"ingrat". Pour ma part, je suis tellement ébloui par sa performance que j'en oublie la minceur de la voix!
L'acteur est sobre, un peu conventionnel, mais avec un rôle d'une telle difficulté, peut- on se permettre des excentricités scéniques?
Quelques goujats ont hué sa "blanche Hermine" que pour ma part j'ai trouvé bien conduite mais un peu raide, mais de là à conspuer un tel artiste, je trouve ce mouvement particulièrement déplacé!
Si ces goths n'avaient pas vociféré après son air, on aurait d'ailleurs pu croire qu'ils réglaient un compte personnel plus qu'ils ne huaient sa performance, je ne pense pas que j'aurais autant hurlé mon admiration pour Rocky. Finalement, les goujats lui ont assuré un triomphe qu'il ne méritait peut-être pas tout à fait.

Avatar du membre
tristan
Ténor
Ténor
Messages : 578
Enregistré le : 22 mai 2004, 23:00
Localisation : paris
Contact :

les goujats....

Message par tristan » 26 juin 2004, 14:01

.........peu importe , cher RICHIE , la seule chose qui ait compté à mes yeux ,est que nous ayons pu rêver un soir, grâce à ROCKY,à la légende d' ADOLPHE NOURRIT...........oublions les mouvements de médiocrité........;

Avatar du membre
tristan
Ténor
Ténor
Messages : 578
Enregistré le : 22 mai 2004, 23:00
Localisation : paris
Contact :

Feuilleton messin.....dernier épisode....

Message par tristan » 28 juin 2004, 22:14

J' ai décidément beaucoup de difficulté à "sortir " de ces HUGUENOTS de METZ,merci à ceux qui m' encouragent à replonger dans ce beau voyage en 1836 et à évoquer des souvenirs qui sont encore très vivaces dans notre mémoire, même si , depuis ,STRAUSS et TRAETTA sont venus troubler notre "meyerbeerisme"!
Pour évoquer la mise en scène de LAURENCE DALE,je dois être prudent car le travail accompli, énorme ,"babylonien" comme aurait dit BERLIOZ mérite
notre respect et notre admiration!
CEPENDANT, les HUGUENOTS posent un double problème dramaturgique:
On peut assimiler les deux premiers actes à un opéra -comique " à la française".Dale a , à mon sens remarquablement traité ces 2 actes:
AU 1 , la cour de NEVERS est montrée comme une gigantesque orgie ,non sans un clin d' oeil humoristique ,ou de solides et bruyants gaillards dévorent à belles dents leur plat favori :des femmes couchées sur les tables qui semblent plus des victimes passives que des libertines librement consentantes!!!!Dale donne même à cette scène une violence qui a causé un petit accident scénique:un des soudards enlevant prestement une charmante jeune fille a fait une chute remarquée et s' est empressé de venir déposer sa partenaire sur une table d' où elle n'a plus bougé ,montrant unvisage parfois douloureux!!!......et ne semblant prendre guère de plaisir à la suite de l' histoire.....
Le cher ROCKY ,arrivant dans ce beau chari- vari avait vraiment l' air de ciconstance du protestant coincé et en totale opposition de sentiments avec
ces cathos en plein déchainement !Quant à l' arrivée du bon MARCEL,raide comme DON QUICHOTTE et semblant avoir avalé sa BIBLE HUGUENOTTE que d' ailleurs, il ressortira au 3° acte!
Tout ce tableau a fait un effet saisisant ,même si la musique était reléguée au 2° plan par rapport à l' action scénique!!!

Au 2° acte , la cour de MARGUERITE nous présntait une reine sportive, ôtant tout de suite "ses baskets", bien sûr vautrée sur le sol où URBAIN venait régulièrement la lutiner sans vergogne au milieu de jeunes femmes adorables jouant dans une mini-piscine et s' aspergeant régulièrement les unes les autres ! Tout cela était très bien décrit et on pouvait sentir, quoique fort transposée ,l' atmosphère décadente régnant à la cour de CHARLES IX.
L' arrivée de notre cher ROCKY,cette fois dans un milieu essentiellement féminin tout aussi "chaleureux" que le pendant masculin du I ,a montré notre héros d' abord très intimidé par ces jeux et ces ris......puis RAOUL s'est peu à peu laissé gagner par le charme torride de la reine MARGOT ,
pour finir ,naturellement au sol avec elle,tout en lançant, avec une certaine retenue....son:"A vous et ma vie et mon âme....."...assis au premier rang,......on y croyait presque!!!!

Bref, deux premiers actes fort réussis!..................
.................je n' ai pas pu être aussi émerveillé par les 3 autres!
En effet, à partir du 3, commence le "GRAND OPERA HISTORIQUE à la française" et mr DALE a moins bien maîtrisé son sujet:
- un décor quasi unique, cube de béton souvent déja vu!
-la bénédiction des poignards ,chantée à l' arrière plan;
-des attitudes souvent stéréotypées ,comme au bon vieux temps des opéras de province de jadis!
-des mouvements de foule souvent symétriques et prévus d' avance.....on pouvait parfois penser à du......PALAIS GARNIER d' avant LIEBERMANN.!
-Certes ,l' atmosphère de tragédie était campée ,mais plus par les chanteurs eux même ,en particulier la très dramatique VALENTINE et l' excellent MARCEL!!!!!
-Au bout du compte, et en dépit de ces quelques réserves ,on sortait dans la nuit messine avec des images très fortes dans les yeux, des sonorités enchanteresses dans les oreilles et un grand et beau souvenir au coeur!!!
......j' attends avec la même impatience L' AFRICAINE, à MULHOUSE, vendredi prochain................

Avatar du membre
nina
Alto
Alto
Messages : 484
Enregistré le : 24 avr. 2004, 23:00
Localisation : PARIS
Contact :

Re: Feuilleton messin.....dernier épisode....

Message par nina » 29 juin 2004, 15:59

tristan a écrit : - un décor quasi unique, cube de béton souvent déja vu!
exit les cubes de béton, vive les toiles peintes !

Verrouillé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : PlacidoCarrerotti et 66 invités