Mozart - La Clemenza di Tito - Netopil/Decker - ONP 12/2013

Représentations
Répondre
DelBosco
Alto
Alto
Messages : 407
Enregistré le : 04 déc. 2005, 00:00
Localisation : Essonne

Mozart - La Clemenza di Tito - Netopil/Decker - ONP 12/2013

Message par DelBosco » 13 déc. 2013, 16:06

Mozart - la Clemenza di Tito -Netopil/Decker - ONP Garnier 12/2013

Thomas Netopil Direction musicale
Willy Decker Mise en scène
John Macfarlane Décors et costumes
Hans Toelstede Lumières
Alessandro Di Stefano Chef de Choeur

Tito : Saimir Pirgu
Vitellia : Tamar Iveri
Servilia : Maria Virginia Savastano
Sesto : Stéphanie D'Oustrac
Annio : Hannah Esther Minutillo
Publio : Balint Szabo

Opéra de Paris - Palais Garnier - 12 Décembre 2013

Bonjour,
Puisque personne ne semble avoir évoqué cette nouvelle reprise de la production de Decker à Garnier, juste quelques mots, car je n'aurais la prétention de me lancer dans une réelle analyse du spectacle, mais juste pour susciter d'autres avis.

Hier soir donc, très belle soirée "de répertoire" avec cette reprise.
Je n'avais encore jamais vu cette production : c'est une approche très classique, d'une œuvre finalement assez limpide, tant les personnages et les situations sont explicites. Rien de bien original là-dedans, mais le décor, évoluant au cours de la soirée, est efficace et l'ensemble, bénéficiant de surcroît de beaux éclairages, est esthétiquement beau.
Distribution très homogène, s'affirmant au long de la soirée.
La palme revient sans conteste à Stéphanie d'Oustrac, magnifique vocalement et parfaite scéniquement en Sextus.
Saimir Pirgu, un peu timide au premier acte, s'épanouit au second et s'avère un assez idéal Titus.
Maria-Virginia Savastano est délicieuse et on regrette que Servilia ait si peu à chanter. Belle voix de Balint Szabo, l'Annius de Hannah-Esther Minutillo étant plus en retrait, timbre un peu ingrat et chant plus sommaire. Reste qu'elle et plus encore Stéphanie d'Oustrac sont très crédibles dans leurs rôles travestis.
Tamar Iveri en revanche m'a moins convaincu, l'actrice ayant un peu tendance à surjouer (mais l'équilibre est sans doute plus difficile à trouver pour la caractérisation de Vitellia). Vocalement, après un début prudent, la voix semble se fatiguer rapidement avec de fugitives stridences et une émission en force des aigus.
L'orchestre (hormis d'inquiétants décalages dans l'ouverture, heureusement sans suite) est excellent et s'épanouit dans cette acoustique de Garnier, décidément parfaite pour le répertoire de cette époque. Direction sans lourdeur de Thomas Netopil, un peu lente parfois, mais toujours à l'écoute des chanteurs, notamment dans quelques passages vocalisants qui mettent brièvement en difficulté Saimir Pirgu et Tamar Iveri.

Bref, pas matière à s'enthousiasmer réellement mais au global une soirée tout à fait du niveau attendu à l'Opéra de Paris. Salle polie, sans plus, comptant sans doute beaucoup d'invités au vu des tables dressées pour le souper d'après spectacle dans le grand foyer !
Bruno

claudionapo
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 248
Enregistré le : 26 oct. 2010, 23:00

Re: Mozart - La Clemenza di Tito - Netopil/Decker - ONP 12/2

Message par claudionapo » 13 déc. 2013, 17:21

Je pense que cette reprise suscite moins de ferveur car c'est la troisième fois qu'on voit cette mise en scène


Garnier 1996 / 1997 Clémence de Titus (La) 30 avril 1997
Garnier 1998 / 1999 Clémence de Titus (La) 27 février 1999
Garnier 2000 / 2001 Clémence de Titus (La) 30 mai 2001
dans les saisons 2004/2005 et 2006/2007 il y a eu une autre production
Garnier 2011 / 2012 Clémence de Titus (La) 10 septembre 2011

Je suis allé vendredi 6/12. Et je retourne lundi 16...
Je suis assez d'accord avec toi sut ton ressenti: Tamar Iveri pas convaincante, et Stéphanie d'Oustrac très bien.
Moi j'ai bien aimé l'Annio de Hannah Esther Minutillo qui pour moi est découverte (les passages à l'ONP ne m'ont pas marqué davantage...)

Je pense que une opéra comme ce Titus, est un très bon opéra de répertoire qui peut faire le bonheur d'un public moins assidu à l'opéra: j'en ai profité pour amener des copains qui ne vont à l'opéra qu'une fois par an et ils étaient enchantés.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 33 invités