Massenet- Don Quichotte- Bilger / Ory - Avignon- 06/2004

Représentations
Verrouillé
muriel
Basse
Basse
Messages : 2853
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Massenet- Don Quichotte- Bilger / Ory - Avignon- 06/2004

Message par muriel » 27 mai 2004, 10:50

les 13 et 15 juin à Avignon, avec Marie Ange Todorovitch et Nicolas Cavallier.

Pourriez-vous donner des informations sur cet opéra.

Il s'agit de la production de l'Opéra de Metz , peut-être l'avez-vous vu ?

Avatar du membre
Michel
Alto
Alto
Messages : 325
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Nancy (France)
Contact :

Message par Michel » 27 mai 2004, 17:48

Bonsoir Muriel,

Je n'ai vu qu'une fois cet opéra en scène, lors des représentations de Bastille, avec un Ramey affligé d'un sérieux vibrato à cette époque en Don Quichotte et un excellent Sancho Pança de Jean-Philippe Lafont qui chantait et jouait pile-poil dans son tempérament. Je suis désolé mais, quoiqu'habitant à 50km de Metz, je n'ai pas vu leur production.
Bien que peu Massenetophile, je me permets de considérer que cet opéra est loin d'être un chef d'oeuvre. Pour un magnifique air de Don Quichotte (type romance à l'etoile) et un dernier acte très emouvant et concis, enormément de longueurs et de tunnels...
Pour t'initier à l'ouvrage, essaye de te procurer la version Plasson chez EMI, bien sous tous rapports.

Amicalement
Michel

Avatar du membre
Xavier
Rainbow Maker
Messages : 1062
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Somewhere over the rainbow
Contact :

Message par Xavier » 27 mai 2004, 18:11

Michel a écrit :Bien que peu Massenetophile, je me permets de considérer que cet opéra est loin d'être un chef d'oeuvre. Pour un magnifique air de Don Quichotte (type romance à l'etoile) et un dernier acte très emouvant et concis, enormément de longueurs et de tunnels...
Pour t'initier à l'ouvrage, essaye de te procurer la version Plasson chez EMI, bien sous tous rapports.
Quoi que beaucoup Massenetophile, je ne suis pas loin de partager le sentiment d'ensemble de Michel, surtout sur la romance (trop courte !) du premier acte. :wink:

Un point essentiel cependant nous sépare : foin de vibrato, Ramey était splendide dans Don Quichotte, ça ne souffre pas la discussion ! :evil:

L'idéal pour découvrir l'oeuvre serait d'ailleurs de regarder la vidéo du spectacle. Cela ne doit-il pas sortir en DVD ? Sinon, il faut surveiller les rediffusions de Mezzo, ça passe régulièrement.

X

Avatar du membre
Julien
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 120
Enregistré le : 25 mars 2003, 00:00
Localisation : Désormais en plaine

Re: Don Quichotte de Massenet

Message par Julien » 27 mai 2004, 20:43

muriel a écrit :les 13 et 15 juin à Avignon, avec Marie Ange Todorovitch et Nicolas Cavallier.

Pourriez-vous donner des informations sur cet opéra.

Il s'agit de la production de l'Opéra de Metz , peut-être l'avez-vous vu ?
Bonsoir Muriel,

Je n?ai assisté qu?une seule fois à Don Quichotte et je peux juste te dire que ce fut un moment agréable mais sans plus, cela en dépit d?un casting, d?une direction d?orchestre et d?une mise en scène fort honorables (Kasarova, Raimondi et Chausson, Zurich septembre 03).

Et pourtant j?aime Massenet ?..
Salutations,

Julien

doudou
Ténor
Ténor
Messages : 875
Enregistré le : 20 avr. 2004, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par doudou » 27 mai 2004, 21:00

ce n'est sans doute pas le meilleur de Massenet mais c'est une oeuvre qui m'a toujours ému. :cry:
C'est très délicat à monter car on est toujours à la limite entre le ridicule et l'émotion.
Il y a quand même de très beaux passages. Et certaines sentences d'une grande profondeur
"l'homme est une victime et les maris des saints!!!" :wink:

muriel
Basse
Basse
Messages : 2853
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Message par muriel » 21 juin 2004, 11:32

Représentation du 13 juin à Avignon : très agréable moment , avec une jolie mise en scène , beaux costumes, beaux décors (ça fait du bien !), des trouvailles intéressantes de mise en scène (des hommes sur échasses avec effets stroboscopiques pour les moulins à vent ..)

Un grand Don Quichotte , Nicolas Cavallier , et très séduisant !
Une jolie Dulcinée , Marie Ange Todorovitch , avec un pied dans le platre , mais quelle voix !
Et un Sancho brillant et drôle , Franck Ferrari .

Bref, je me suis régalée !!!!!!!
A toi Jérome.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20843
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 21 juin 2004, 11:35

Vingt ans après des représentations certainement enflammées avec Ruggero Raimondi, Lucia Valentini-Terrani et Michel Trempont, l'Opéra d'Avignon retrouve Don Quichotte dans une production de l'ancienne directrice de l'opéra de Metz, D. Ory.
Cette dernière est monté sur scène pour expliquer au plublic de la générale qu'elle avait voulu adopter le point de vue du personnage Don Quichotte lui-même.
Après un premier acte assez banal situé dans une plazza de toros surplombée par une loge fermée par un lourd rideau pour Dulcinée mais rehaussé par l'éclat des danses flamencas et de forts beaux costumes chatoyants, nous assistons à une superbe scène de l'attaque des moulins.
Des moines de la mort surgissent en agitant de longues schlagues tourbillonnantes dans un éclairage syncopé déconstruisant leur gestes lugubres. Effet saisissant.

La distribution vocale offre de bien beaux moments.
Après un début un tantinet laborieux, MA Todorovitch confère à sa Dulcinée une classe inattendue et beaucoup d'émotion pour le retour de Don Quichotte. Texte ciselé comme on ouvrage le fer forgé à Séville et timbre chaud, rond et ductile. Signalons que, victime d'une entorse, elle a assuré la générale dans une bottine orthopédique.
Frank Ferrari est un Sancho bonnasse et truculent mais sa diction s'embrouille et sa voix ne passe pas toujours la rampe avec la projection nécessaire. Peut-être se ménageait-il pour cette générale ?

Dans le rôle-titre, Nicolas Cavallier est enthousiasmant même pour quelqu'un qui y a entendu Raimondi, Ramey et Van Dam.(et vu le film de Pabst avec Chaliapine). Seul le côté halluciné du personnage lui échappe encore. Sa ligne de chant , son français et son style sont d'une grande pureté, son physique idéal.

Verrouillé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 87 invités