Discographie de La Traviata

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Avatar du membre
Martine
Basse
Basse
Messages : 4085
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par Martine » 23 nov. 2005, 21:30

Quelqu'un a-t-il testé la nouvelle intégrale live avec Nebrebko, Villazon et Hampson ? :?:

Martine

philippe
Messages : 5
Enregistré le : 10 juin 2004, 23:00
Localisation : Ecully

Message par philippe » 23 nov. 2005, 21:59

l'intégrale a été faite après les représentations et en studio. Je ne connais que le live de la radio. C'est pas mal, dans les standards d'aujourd'hui...

Avatar du membre
silvio
Baryton
Baryton
Messages : 1057
Enregistré le : 28 août 2005, 23:00

Message par silvio » 24 nov. 2005, 00:53

La version de Kleiber est évidemment la plus équilibrée au niveau de l'interprétation, de la direction d'orchestre, même si les tempi sont un peu rapide à mon gout, mais les chanteurs et surtout Violetta sont les meilleurs pour une distrib "moderne" des années 80. I. Cotrubas est une Violetta sensible, fragile et très émouvante et c'est ce qu'on lui demande....et pour répondre à LucaGi64 elle n'a jamais eu besoin, surtout à l'époque de cet enregistrement, d'une autre chanteuse pour sortir le contre mi bémol. Je l'ai vu à plusieurs reprises et entendu pour vous assurer qu'elle n'a besoin de personne. Une fois au met avec Domingo et Macneil mise en scène par Zef. une autre fois ds Rigoletto au Met encore à la fin du duo avec Rigoletto avant-dernier acte et enfin ds Traviata avec Gedda, direction Krips le 25 décembre 1971. Evidemment ds son enr chez DG avec Domingo le contre mi bémol n'est pas ce qu'il y a de mieux mais peut on la juger mauvaise à cause de ça? Non, vraiment pas, elle superbe en humanité et puis excusez moi mais toutes ses ineterventions sont timbrées, riche en couleur et elle ne chante pas tout l'opéra de la même manière...je vous entends parler de Sutherland, très jolie voix et belle agilité, mais l'interprétation....loin d'être mémorable. J'adore la version avec Cotrubas et bien sur Maria Callas toutes celles que vous voulez. Pour les raretés j'ai réussi à garder une captation à Turin je crois avec Ricciarelli ds les grandes années et Carreras pas mal du tout. Sinon pour avoir vu la Glouglou à la Bastille un 1er janvier, je peux vous dire que tout y est...voilà....[/u]

Avatar du membre
silvio
Baryton
Baryton
Messages : 1057
Enregistré le : 28 août 2005, 23:00

Message par silvio » 24 nov. 2005, 11:30

j'avais oublié la version avec Freni et Bonisolli qui n'est pas mal du tout. Un joli "Sempre libera" chanté par Mirella avec le final de cet air sans le contre mi bémol mais original qu'on a du mal d'ailleurs à retrouver chez celle qui ne chante pas le suraigu. Bonisolli n'a pas un bon style et il est plus Manrico qu'Alfredo mais son engagement fait oublier ses petites fautes de gout...(pardon pour ses admirateurs!!!). La version Caballe, Bergonzi et Pretre à la direction est très belle également et pas cher en ce moment chez les disquaires, l'orchestre est un peu brouillon mais la caballe des années d'or est stupéfiante d'agilité et de facilité et le métal dur qui s'installera plus tard sur son registre élevé n'est pas encore là. Très beau "Sempre libera" quant à "Addio del passato" les pianissimi sont toujours admirables chez elle. De plus l'Alfredo de luxe qu'était Bergonzi est un atout supplémentaire pour parler de cette version plus que d'autres.
D'autres idées?

chorizopicante
Messages : 6
Enregistré le : 18 nov. 2004, 00:00

Message par chorizopicante » 24 nov. 2005, 11:57

Pour Scotto - que j'adore - il vaut mieux l'écouter en live (avec Carreras ou Pavarotti!) que dans les versions studio. A propos de "live", pour écouter - et voir - un très bon Germont, je conseille un coup d'oreille sur celui de Vitorio Vitelli dans la video avec Takova: il est certes bien jeune mais c'est très très bien fait, avec la cabalette, admirablement variée. Et Sabattini en Alfredo est certes un peu coincé mais tellement bien chantant.

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 24 nov. 2005, 12:04

Je trouve que le rôle de Violetta est incroyablement bien écrit et toutes les sopranos capables de chanter le rôle peuvent s'y révéler bouleversantes. Ce n'est pas le cas de beaucoup d'autres grands rôles moins instinctifs, moins portés par l'émotion directe de la musique, et pour lesquels il vaut mieux avoir des interprètes de génie.
silvio a écrit :j'avais oublié la version avec Freni et Bonisolli qui n'est pas mal du tout. Un joli "Sempre libera" chanté par Mirella avec le final de cet air sans le contre mi bémol mais original qu'on a du mal d'ailleurs à retrouver chez celle qui ne chante pas le suraigu.
Ne voudrais-tu pas réécrire cette phrase en français ? Je ne suis pas sûr de comprendre ton propos. :)

Avatar du membre
silvio
Baryton
Baryton
Messages : 1057
Enregistré le : 28 août 2005, 23:00

Message par silvio » 24 nov. 2005, 15:48

Cher Tuano,
J'en conviens ça n'est pas clairement exprimé mais pourtant compréhensible....Je voulais dire que Mirella ne chante pas à la fin de son air le contre mi bémol mais finit son air de façon plus originale que toute celle qui ne chante pas le suraigu et qui donc finissent leur morceau avec une cadence conventionnelle...faut il que je site le nom des notes qu'elle chante pour que tu comprennes?

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 24 nov. 2005, 16:22

Merci pour ces explications.
silvio a écrit :Cher Tuano,
J'en conviens ça n'est pas clairement exprimé mais pourtant compréhensible....Je voulais dire que Mirella ne chante pas à la fin de son air le contre mi bémol mais finit son air de façon plus originale que toute celle qui ne chante pas le suraigu et qui donc finissent leur morceau avec une cadence conventionnelle...faut il que je site le nom des notes qu'elle chante pour que tu comprennes?
non mais comme "celle qui ne chante pas le suraigu" est au singulier, je croyais que tu parlais de Mirella Freni elle-même. Le "mais original" n'était pas très clair aussi, je ne voyais pas à quoi ça se rapportait, ni si le mot "original" signifiait "version originale" (puisque le contre-mi bémol n'a pas été écrit par Verdi).

Avatar du membre
PaoloAlbiani
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 762
Enregistré le : 05 nov. 2004, 00:00
Contact :

Message par PaoloAlbiani » 24 nov. 2005, 18:22

silvio a écrit :j'avais oublié la version avec Freni et Bonisolli
Dans cette version, il faut souligner le Germont de haute volée de Sesto Bruscantini.... timbre de bronze et grande école de chant.
Par ailleurs, comme le dit Silvio, l'engagement de Bonisolli fait oublier les fautes de gouts est ses accents "'manriquesques" hors de propos.
Pour terminer, Violetta n'a jamais été pour Freni un rôle dans lequel elle se sentait à l'aise: malgré cela, l'incarnation proposée est intéressante.

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 24 nov. 2005, 18:29

Il me semble que Mirella Freni a été filmée dans la production de Visconti. Est-ce que ça a été édité en vidéo ?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 13 invités