Dame de pique Stefan Herheim

L'actu des DVD; découvertes, sorties, critiques et conseils !
veniziano
Ténor
Ténor
Messages : 531
Enregistré le : 29 août 2007, 23:00

Re: Dame de pique Stefan Herheim

Message par veniziano » 01 févr. 2019, 10:08

C'est vrai que les mises en scènes de Tcherniakov sont d'une profondeur abyssales, ah ah cette Carmen pitoyable d'Aix restera dans les mémoires

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 5368
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Dame de pique Stefan Herheim

Message par David-Opera » 01 févr. 2019, 10:26

Tcherniakov ne travaille pas pour les cerveaux simplistes.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14100
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Dame de pique Stefan Herheim

Message par PlacidoCarrerotti » 01 févr. 2019, 10:46

David-Opera a écrit :
01 févr. 2019, 10:26
Tcherniakov ne travaille pas pour les cerveaux simplistes.
C'est sans doute pour ça qu'il reprend les mêmes concepts d'une oeuvre à l'autre...
David-Opera a écrit :
01 févr. 2019, 10:26
Tcherniakov ne travaille pas pour les cerveaux simplistes.
Mais il accepte leur argent !
David-Opera a écrit :
01 févr. 2019, 10:26
Tcherniakov ne travaille pas pour les cerveaux simplistes.
En revanche, les spectateurs capables d'inventer un concept, même quand il n'y en a pas, sont une bénédiction pour lui.
David-Opera a écrit :
01 févr. 2019, 10:26
Tcherniakov ne travaille pas pour les cerveaux simplistes.
En effet. Quelqu'un qui dit prendre du plaisir à se faire huer tandis que les applaudissements l'inquiètent, doit avoir du mal à communiquer avec le commun des mortels.
David-Opera a écrit :
01 févr. 2019, 10:26
Tcherniakov ne travaille pas pour les cerveaux simplistes.
Je le rejoins sur cette posture : tous ceux qui ne sont pas de mon avis sont de purs crétins.
David-Opera a écrit :
01 févr. 2019, 10:26
Tcherniakov ne travaille pas pour les cerveaux simplistes.
Ceux-ci étant plus nombreux que les gens intelligents, pourquoi s'obstiner à monter ses spectacles dans un théâtre de 2.700 places ? Vivement la salle modulable.
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

veniziano
Ténor
Ténor
Messages : 531
Enregistré le : 29 août 2007, 23:00

Re: Dame de pique Stefan Herheim

Message par veniziano » 01 févr. 2019, 14:02

Moi,David Opera , je n'aime pas Tcherniakov ,mais je ne méprise pas comme tu le fais , ceux qui ne partagent ma vision de l'opéra , tes propos sont insupportables et démontrent, de façon , oh combien éloquente, ton ouverture d'esprit et ta grande tolérance .

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12869
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Dame de pique Stefan Herheim

Message par HELENE ADAM » 02 févr. 2019, 12:03

paco a écrit :
31 janv. 2019, 15:14
ah d'accord, je croyais qu'il parlait de la production de Herheim. Comme les posts des uns et des autres se sont croisés sans que l'on comprenne bien qui répond à qui, vos échanges sont difficiles à comprendre. Donc, si j'ai bien compris :
- vous trouvez la prod de Herheim kitsch
- tout en soulignant que celle de Dodin (que vous semblez tous préférer) ne respecte pas la partition.

C'est bien ça ?
Larguée aussi mais d'accord avec toi pour défendre la production de Herrheim dont il est question dans le fil (DVD Amsterdam très réussi AMHA). J'ai passé mon tour à Londres à cause de la distribution par contre...le Germann d'Aleksandrs Antonenko avec la Liza d'EMW, cela ne me paraissait pas suffisamment bien chantant dans cette oeuvre. Y as-tu été (ai-je loupé le fil ?)
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

paco
Basse
Basse
Messages : 8617
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Dame de pique Stefan Herheim

Message par paco » 02 févr. 2019, 16:02

HELENE ADAM a écrit :
02 févr. 2019, 12:03
d'accord avec toi pour défendre la production de Herrheim dont il est question dans le fil (DVD Amsterdam très réussi AMHA). J'ai passé mon tour à Londres à cause de la distribution par contre...le Germann d'Aleksandrs Antonenko avec la Liza d'EMW, cela ne me paraissait pas suffisamment bien chantant dans cette oeuvre. Y as-tu été (ai-je loupé le fil ?)
Non j'ai passé mon tour moi aussi, pour les mêmes raisons que toi (distribution impossible !). C'est d'ailleurs finalement ce qui est massivement ressorti des impressions autour de moi : distribution à côté de la plaque...
J'ai aussi eu peur de l'orchestre, qui depuis cet automne est vraiment en très mauvaise forme (il massacre allègrement toutes les partitions de ballet, un cauchemar. Les cuivres ont toujours été le point faible, mais là c'est devenu de l'incompétence grave, scandaleuse), du coup malgré Pappano je me suis dit que la comparaison avec le sublime Concertgebouw à Amsterdam allait me faire mal ;-)

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12869
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Dame de pique Stefan Herheim

Message par HELENE ADAM » 02 févr. 2019, 17:06

paco a écrit :
02 févr. 2019, 16:02
HELENE ADAM a écrit :
02 févr. 2019, 12:03
d'accord avec toi pour défendre la production de Herrheim dont il est question dans le fil (DVD Amsterdam très réussi AMHA). J'ai passé mon tour à Londres à cause de la distribution par contre...le Germann d'Aleksandrs Antonenko avec la Liza d'EMW, cela ne me paraissait pas suffisamment bien chantant dans cette oeuvre. Y as-tu été (ai-je loupé le fil ?)
Non j'ai passé mon tour moi aussi, pour les mêmes raisons que toi (distribution impossible !). C'est d'ailleurs finalement ce qui est massivement ressorti des impressions autour de moi : distribution à côté de la plaque...
J'ai aussi eu peur de l'orchestre, qui depuis cet automne est vraiment en très mauvaise forme (il massacre allègrement toutes les partitions de ballet, un cauchemar. Les cuivres ont toujours été le point faible, mais là c'est devenu de l'incompétence grave, scandaleuse), du coup malgré Pappano je me suis dit que la comparaison avec le sublime Concertgebouw à Amsterdam allait me faire mal ;-)
troublée aussi par les couac des cuivres de l'orchestre hier, comme c'était une générale je ne peux pas porter un jugement, mais bon quand même, 8O 8O
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14100
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Dame de pique Stefan Herheim

Message par PlacidoCarrerotti » 02 févr. 2019, 19:38

HELENE ADAM a écrit :
02 févr. 2019, 17:06
paco a écrit :
02 févr. 2019, 16:02
HELENE ADAM a écrit :
02 févr. 2019, 12:03
d'accord avec toi pour défendre la production de Herrheim dont il est question dans le fil (DVD Amsterdam très réussi AMHA). J'ai passé mon tour à Londres à cause de la distribution par contre...le Germann d'Aleksandrs Antonenko avec la Liza d'EMW, cela ne me paraissait pas suffisamment bien chantant dans cette oeuvre. Y as-tu été (ai-je loupé le fil ?)
Non j'ai passé mon tour moi aussi, pour les mêmes raisons que toi (distribution impossible !). C'est d'ailleurs finalement ce qui est massivement ressorti des impressions autour de moi : distribution à côté de la plaque...
J'ai aussi eu peur de l'orchestre, qui depuis cet automne est vraiment en très mauvaise forme (il massacre allègrement toutes les partitions de ballet, un cauchemar. Les cuivres ont toujours été le point faible, mais là c'est devenu de l'incompétence grave, scandaleuse), du coup malgré Pappano je me suis dit que la comparaison avec le sublime Concertgebouw à Amsterdam allait me faire mal ;-)
troublée aussi par les couac des cuivres de l'orchestre hier, comme c'était une générale je ne peux pas porter un jugement, mais bon quand même, 8O 8O
Ils s'entrainent pour couaquer dix fois plus à la première !
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

paco
Basse
Basse
Messages : 8617
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Dame de pique Stefan Herheim

Message par paco » 02 févr. 2019, 19:48

PlacidoCarrerotti a écrit :
02 févr. 2019, 19:38
Ils s'entrainent pour couaquer dix fois plus à la première !
:lol:
Sérieusement, cela semble devenu un jeu ! Dans Casse-Noisette, au premier couac le public s'est esclaffé et a applaudi, comme s'ils l'attendaient !! :mrgreen:
(je me souviens que dans mon enfance c'était pareil avec les trompettes d'Aida à Vérone, on attendait le couac et il y en avait systématiquement, mais bon l'orchestre des Arènes ce n'est tout de même pas l'orchestre du ROH avec un chef prestigieux comme Pappano !)

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 4984
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Dame de pique Stefan Herheim

Message par micaela » 13 oct. 2019, 10:11

Version qui passe en ce moment sur Mezzo HD. Pas convaincue du tout par ce que je vois , côté mise en scène. Eletski en "double" de Tchaïkovski, c'est vraiment une idée bizarre. Choristes tous des simili-Tchaïkovski, autre idée bizarre. Bon, ça va avec le concept, mais je crois que c'est le concept même qui ne me convient pas.
D'ailleurs tous (ou presque) -côté personnages masculins- sont habillés de la même façon (avec des variantes). OK, c'est le compositeur qui se "projette" dans son œuvre (? je me goure peut-être) mais était-il besoin de le souligner ainsi ?
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Pensée shadok

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités