Page 1 sur 3

Placement dans les Arènes de Vérone

Posté : 30 mai 2018, 12:41
par offenbach
Organisant mon baptême des Arènes de Vérone à l'occasion de la Turandot avec Pirozzi et Kunde, je me posais des questions quant au placement et à l'acoustique.
Où sont les places d'où l'on entend le mieux? Pour ceux qui connaîtraient la Tribuna Stampa, comment y entend-on?
Merci d'avance pour vos lumières. :D

Re: Placement dans les Arènes de Vérone

Posté : 30 mai 2018, 12:49
par PlacidoCarrerotti
offenbach a écrit :
30 mai 2018, 12:41
Organisant mon baptême des Arènes de Vérone à l'occasion de la Turandot avec Pirozzi et Kunde, je me posais des questions quant au placement et à l'acoustique.
Où sont les places d'où l'on entend le mieux? Pour ceux qui connaîtraient la Tribuna Stampa, comment y entend-on?
Merci d'avance pour vos lumières. :D
J'ai toujours été (mais c'était avant la sonorisation) côté Tribuna stampa (juste au dessus en fait : gradinata numerata settore 1). On disait que c'était là où l'on entendait le mieux (et souvent les chanteurs braillaient dans notre direction !). Il faut un petit peu de temps pour s'habituer au son, mais ça va.

Re: Placement dans les Arènes de Vérone

Posté : 30 mai 2018, 13:37
par offenbach
Vraiment merci pour ces infos, c'est rassurant.
Ils sonorisent systématiquement? J'imagine mal Kunde et Pirozzi avec un micro.

Re: Placement dans les Arènes de Vérone

Posté : 30 mai 2018, 14:15
par PlacidoCarrerotti
offenbach a écrit :
30 mai 2018, 13:37
Vraiment merci pour ces infos, c'est rassurant.
Ils sonorisent systématiquement? J'imagine mal Kunde et Pirozzi avec un micro.
La dernière fois que j'y suis allé, c'était pour un gala Domingo (dernier acte d'Otello, de Carmen, de Cyrano). C'était après la mise en place de la sono. J'étais au parterre dans les premiers rangs, j'ai entendu correctement, je n'ai pas eu un sentiment d'amplification.
La veille il y avait eu un Barbier : j'étais plus loin et ça allait aussi en tendant l'oreille.

Re: Placement dans les Arènes de Vérone

Posté : 30 mai 2018, 14:18
par tuano
Je pense que je n'y mettrais jamais les pieds. Payer cher pour des places inconfortables et un spectacle sonorisé...
offenbach a écrit :
30 mai 2018, 13:37
Vraiment merci pour ces infos, c'est rassurant.
Ils sonorisent systématiquement? J'imagine mal Kunde et Pirozzi avec un micro.
LOL... Fut un temps à Paris où lorsqu'on programmait Kunde, tout ODB s'écriait "Mais on ne va rien entendre !".

Je suppose que la sonorisation est systématique. Ce serait totalement injuste que les petites voix insuffisantes sonnent plus puissamment que les grands gosiers !

Re: Placement dans les Arènes de Vérone

Posté : 30 mai 2018, 14:28
par Oylandoy
La sonorisation est discrète : je ne l'ai pas entendue.
En revanche, l'inconfort est très évident...

Re: Placement dans les Arènes de Vérone

Posté : 30 mai 2018, 14:36
par PlacidoCarrerotti
Les chanteurs n'ont pas de microphones individuels. C'est le plateau et l'orchestre compris qui sont uniformément amplifiés. Les grosses voix sonnent donc toujours plus fort que les petites.
Perso, je n'ai rien ressenti, mais peut-être la sono est-elle plus discernable depuis les places les plus éloignées. Rien à voir avec les diverses tentatives à Bercy par exemple.

Re: Placement dans les Arènes de Vérone

Posté : 30 mai 2018, 16:14
par paco
En fait les Arènes ont été pionniers dans la sonorisation, qu'ils ont mise en place dès le début des années 80. A l'époque elle était très discrète et conçue exactement comme l'a décrite Placido, ce qui évitait les confusions de spatialisation que l'on a lorsque les chanteurs ont des micros individuels. Visiblement dans les nouveaux équipements qu'ils ont investis ces dernières années ils ont conservé cet esprit et c'est tant mieux (même si je regrette quand même l'époque sans sonorisation, tendre l'oreille pour entendre les pianissimi tout frêles de Ricciarelli dans l'immensité des Arènes faisait partie de l'émotion).
Concernant le placement "visuel" cette fois, tout dépend de ce que tu cherches :
- si tu privilégies la carte postale, la photo iphone "j'y étais", la vue d'ensemble bien centrée, alors oui la place que tu signales est idéale (je plussoie Placido)
- si tu privilégies l'adrénaline, la présence "théâtrale" des chanteurs, leur charisme, alors il vaut mieux être de côté (et même très fortement sur le côté), prima gradinata, l'émotion y est bien plus forte. En revanche, évidemment de là tu vois aussi les décors de côté ;-) (ceci dit à Vérone cela fait dix ans que les décors sont réduits à la portion congrue pour raisons budgétaires, plus rien à voir avec les super-productions hollywoodiennes qui ont prévalu jusqu'au milieu des années 80, ne t'attends pas à une expérience visuelle saisissante, tu n'auras pas plus que le dernier Orphée de Carsen au TCE...).

Re: Placement dans les Arènes de Vérone

Posté : 30 mai 2018, 18:30
par PlacidoCarrerotti
paco a écrit :
30 mai 2018, 16:14
En fait les Arènes ont été pionniers dans la sonorisation, qu'ils ont mise en place dès le début des années 80. A l'époque elle était très discrète et conçue exactement comme l'a décrite Placido, ce qui évitait les confusions de spatialisation que l'on a lorsque les chanteurs ont des micros individuels. Visiblement dans les nouveaux équipements qu'ils ont investis ces dernières années ils ont conservé cet esprit et c'est tant mieux (même si je regrette quand même l'époque sans sonorisation, tendre l'oreille pour entendre les pianissimi tout frêles de Ricciarelli dans l'immensité des Arènes faisait partie de l'émotion).
Concernant le placement "visuel" cette fois, tout dépend de ce que tu cherches :
- si tu privilégies la carte postale, la photo iphone "j'y étais", la vue d'ensemble bien centrée, alors oui la place que tu signales est idéale (je plussoie Placido)
- si tu privilégies l'adrénaline, la présence "théâtrale" des chanteurs, leur charisme, alors il vaut mieux être de côté (et même très fortement sur le côté), prima gradinata, l'émotion y est bien plus forte. En revanche, évidemment de là tu vois aussi les décors de côté ;-) (ceci dit à Vérone cela fait dix ans que les décors sont réduits à la portion congrue pour raisons budgétaires, plus rien à voir avec les super-productions hollywoodiennes qui ont prévalu jusqu'au milieu des années 80, ne t'attends pas à une expérience visuelle saisissante, tu n'auras pas plus que le dernier Orphée de Carsen au TCE...).
Je ne comprends pas 8O : la tribune de presse est précisément en gradinata première catégorie, de côté (jardin). C'est ce que je préconise en effet. C'est le petit bout de "vert" à côté du "rouge" en secteur F. Il faut choisir d'être du côté du trait rouge le plus en bas des deux traits rouges à droite sur la photo. Settore C : les places sont en vente jusqu'en bas des gradins. Le symétrique côté F correspond aux places presses.
Presse et public sont séparés par une rambarde : il faut se mettre au premier rang des places payantes, qui correspond au dernier rang des places de presse.

Image

Dans mon souvenir, les places à droite en tribune, en rose, c'était la presse, et les meilleures places payantes, c'était les vertes juste au dessus :

https://www.opera-festivals.com/event/e ... ckets.html

Selon la légende, ces places sont meilleures que les mêmes côté Cours à cause du vestige de mur tout en haut qui renverrait le son :

Image

Re: Placement dans les Arènes de Vérone

Posté : 30 mai 2018, 20:12
par paco
Ah excuse moi. "A mon époque" (lol, j'me sens vieux d'un seul coup) la tribune de presse était l'immense tribune centrale (celle qui se situe entre les secteurs D et E sur ton plan). Je ne savais pas qu'ils avaient changé d'emplacement.