Vittorio Grigolo

Les artistes
paco
Basse
Basse
Messages : 8582
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Message par paco » 15 sept. 2011, 00:25

Christopher a écrit :je l'ai vu dans la Manon de Covent Garden et son entrée en scène était tout simplement époustouflante par sa présence énergique sur scène. je lui trouve un énorme charisme, très bon comédien et avec une voix ravissante. bref il m'a conquis et souhaite pouvoir le voir enfin à Paris, je ne raterai pour rien au monde son récital au TCE en janvier prochain.
+1, il m'a scotché à la fois par le charisme, la projection de la voix, la musicalité. C'était tout simplement époustouflant et en 20 ans de fréquentation du ROH je n'avais jamais assisté à un tel délire - mérité - dans la salle.

Je dirais qu'il est aux ténors ce que Netrebko est aux soprani : plein de défauts, que l'on peut s'amuser à lister pour jouer au connaisseur, mais un charisme absolument indescriptible que l'on ne peut comprendre qu'en salle, ça ne passe absolument pas en studio ni via un écran de cinéma ou télévision, il faut être sur place pour le sentir et après on comprend l'engouement qu'il suscite. A ce titre il est unique

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14005
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 15 sept. 2011, 07:36

paco a écrit :
Christopher a écrit :je l'ai vu dans la Manon de Covent Garden et son entrée en scène était tout simplement époustouflante par sa présence énergique sur scène. je lui trouve un énorme charisme, très bon comédien et avec une voix ravissante. bref il m'a conquis et souhaite pouvoir le voir enfin à Paris, je ne raterai pour rien au monde son récital au TCE en janvier prochain.
+1, il m'a scotché à la fois par le charisme, la projection de la voix, la musicalité. C'était tout simplement époustouflant et en 20 ans de fréquentation du ROH je n'avais jamais assisté à un tel délire - mérité - dans la salle.

Je dirais qu'il est aux ténors ce que Netrebko est aux soprani : plein de défauts, que l'on peut s'amuser à lister pour jouer au connaisseur, mais un charisme absolument indescriptible que l'on ne peut comprendre qu'en salle, ça ne passe absolument pas en studio ni via un écran de cinéma ou télévision, il faut être sur place pour le sentir et après on comprend l'engouement qu'il suscite. A ce titre il est unique
Tout à fait : c’est un chanteur qui a un très grand impact scénique, un peu comme Villazon sauf que c’est une vraie voix (comprendre : pas quelqu’un qui sonne comme Domingo au disque et comme Carla Bruni à la scène).

Son principal défaut à mon sens réside dans un manque de variations de couleurs qui va de paire avec un timbre qui manque un peu d’épaisseur. A la longue, un peu comme Florez (hors de Rossini), je le trouve un peu lassant.
Il essaie de compenser en variant sur le souffle : beaucoup de forte / piano, de diminuendo, etc. Mais là aussi, à la longue c’est un peu systématique.
Son suraigu n’est pas très assuré : que ce soit dans Bohème ou Traviata, il semble paniquer au moment du contre-ut, se tenant bizarrement avec la tête en biais par exemple.

S’il continue à travailler sa technique, il peut aller loin. S’il se fie paresseusement à son charisme, en revanche …
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

paco
Basse
Basse
Messages : 8582
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Message par paco » 15 sept. 2011, 22:04

tout à fait d'accord avec toi sur ces faiblesses à travailler, et effectivement certains soirs il me fait peur quand il s'engage à 300% jusqu'aux limites extrêmes de ses possibilités, mais en attendant on en profite bien et il est une expérience à connaître !

ceci étant je vois que ses Ducs de Mantoue londoniens du printemps prochain ont disparu de son site, j'espère qu'il n'a pas annulé

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8915
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Message par jerome » 15 sept. 2011, 22:42

PlacidoCarrerotti a écrit :
paco a écrit :
Christopher a écrit :je l'ai vu dans la Manon de Covent Garden et son entrée en scène était tout simplement époustouflante par sa présence énergique sur scène. je lui trouve un énorme charisme, très bon comédien et avec une voix ravissante. bref il m'a conquis et souhaite pouvoir le voir enfin à Paris, je ne raterai pour rien au monde son récital au TCE en janvier prochain.
+1, il m'a scotché à la fois par le charisme, la projection de la voix, la musicalité. C'était tout simplement époustouflant et en 20 ans de fréquentation du ROH je n'avais jamais assisté à un tel délire - mérité - dans la salle.

Je dirais qu'il est aux ténors ce que Netrebko est aux soprani : plein de défauts, que l'on peut s'amuser à lister pour jouer au connaisseur, mais un charisme absolument indescriptible que l'on ne peut comprendre qu'en salle, ça ne passe absolument pas en studio ni via un écran de cinéma ou télévision, il faut être sur place pour le sentir et après on comprend l'engouement qu'il suscite. A ce titre il est unique
Tout à fait : c’est un chanteur qui a un très grand impact scénique, un peu comme Villazon sauf que c’est une vraie voix (comprendre : pas quelqu’un qui sonne comme Domingo au disque et comme Carla Bruni à la scène).

Son principal défaut à mon sens réside dans un manque de variations de couleurs qui va de paire avec un timbre qui manque un peu d’épaisseur. A la longue, un peu comme Florez (hors de Rossini), je le trouve un peu lassant.
Il essaie de compenser en variant sur le souffle : beaucoup de forte / piano, de diminuendo, etc. Mais là aussi, à la longue c’est un peu systématique.
Son suraigu n’est pas très assuré : que ce soit dans Bohème ou Traviata, il semble paniquer au moment du contre-ut, se tenant bizarrement avec la tête en biais par exemple.

S’il continue à travailler sa technique, il peut aller loin. S’il se fie paresseusement à son charisme, en revanche …
Placido, en termes de projection vocale et d'ampleur, Grigolo se positionne comment à la scène par rapport à 1) Pavarotti et 2) Alagna ??

paco
Basse
Basse
Messages : 8582
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Message par paco » 04 oct. 2011, 23:01

Vittorio Grigolo a obtenu la récompense du Meilleur Espoir 2011 des Echo Awards à Berlin.

Dans le speech suivant la remise du prix, il a demandé, visiblement ému, que le trophée soit remis à la famille de Salvatore Licitra.

Ci-dessous l'URL vers le site ZDF qui a retransmis l'intégralité de la soirée, la remise du prix à Grigolo se déroulant à la minute 82 si vous voulez zapper ce qui précède.
Je ne sais pas d'ailleurs si je rends service à sa réputation en plaçant cette vidéo car sa prestation ne le présente pas sous son meilleur jour, entre 2 Faust londoniens, ému, sirupant un "Caruso" ultra maniéré, mais bon "that's life" ...

http://www.zdf.de/ZDFmediathek/beitrag/ ... der-Stars-

Avatar du membre
Martine
Basse
Basse
Messages : 4086
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par Martine » 05 janv. 2012, 16:44

Voici le programme de son concert du 16 janvier prochain au TCE (j'y serai !!) :

Airs d’opéras italiens
Donizetti/Salvi
Il Duca d’Alba, « Angelo Casto e bel »
Verdi
Il Corsaro, « Tutto parea sorridere… Sì, di Corsari il fulmine »
Puccini
La Bohème, « Che gelida manina », « Mi chiamano Mimi », « O soave fanciulla »
Tosca, « E lucevan le stelle »
Donizetti
L’elisir d’amore, « Una furtiva lagrima »

Mélodies populaires italiennes
Leoncavallo, “Mattinata”
De Curtis, “Non ti scordar di me”, « Torna a surriento »
Rossini, “La danza”
Di Lazzaro, “Chitarra Romana”
Rascel, “Arrivederci roma”
Tagliaferro/Valente, « Passione »
D’Annibale, « O paese do sole »
Cardillo, “Core n ‘grato”
Dalla, “Caruso”

Il sera accompagné par :

Carmen Giannattasio, soprano
Daniele Bonarivi, guitare
Orchestre Lamoureux
Keri-Lynn Wilson, direction

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14005
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 05 janv. 2012, 18:38

Une tuerie !

S'il chante correctement, il va y avoir des sonotones en morceaux et des mamies qui vont retrouver l'usage de leurs jambes.
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
Martine
Basse
Basse
Messages : 4086
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par Martine » 05 janv. 2012, 22:04

PlacidoCarrerotti a écrit :Une tuerie !

S'il chante correctement, il va y avoir des sonotones en morceaux et des mamies qui vont retrouver l'usage de leurs jambes.
Et les moumoutes vont décoller !!! :lol:

paco
Basse
Basse
Messages : 8582
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Message par paco » 06 janv. 2012, 00:04

Mamma mia, une tuerie comme dit Placido !!

Et mort de rire à l'avance car je devine les tics de crooner qu'il ne va pas manquer de délivrer, il adore ça dans les récitals et visiblement le programme a été conçu pour montrer la facette "Il Divo" du personnage, davantage que son profil de ténor "classique" (je m'amuse à l'avance de son "E lucean le stelle", je l'ai déjà vu chanter cet air en concert, il en fait un véritable morceau de variété qui ne déparerait pas à San Remo ! et il le fait avec tellement de talent et de tact qu'on finit par se dire que, sorti du contexte de l'oeuvre, pourquoi pas...).

En tous cas je me réjouis de la soirée décapante qu'il promet !!

Avatar du membre
romain
Alto
Alto
Messages : 339
Enregistré le : 20 avr. 2003, 23:00
Contact :

Message par romain » 06 janv. 2012, 08:17

Je sens que cela va être extraordinaire....je ne manquerai bien evidemment pas ça non plus chère Martine!

Un beau programme de superbe ténor lyrique, très dense avec beaucoup de panache!

Une bien belle soirée en perspective, comme quoi, revenir un peu aux basiques (grands airs lyriques + mélodies napolitaines), cela fait du bien! On sent qu'il est tenor italien alla Pavarotti!

Romain

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 51 invités