Sébastien Guèze

Les artistes
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12451
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Sébastien Guèze

Message par HELENE ADAM » 17 mars 2015, 12:58

paco a écrit :
HELENE ADAM a écrit :Il est annoncé dans le rôle d'Hoffmann pour toutes les représentations dont les dates sont en mars, avril, mai et juin...
Ben oui, c'est bien pour ça que j'ai des doutes sur le fait qu'il maintienne Laerte et les Mousquetaires, les dates sont exactement les mêmes...

Sinon, quand je lis le post FB que tu as mentionné, je ne suis pas étonné du succès, Hoffmann lui va vraiment très bien. Au début de sa carrière j'étais très sceptique sur son avenir vocal, mais là je dois avouer que peu de ténors aujourd'hui seraient capables de rivaliser avec la maîtrise dont il fait preuve dans ce rôle, et surtout avec une telle palette de nuances et de couleurs, y compris dans les aigus. Du très beau chant français, bien supérieur à ce que nous proposent aujourd'hui des ténors régulièrement distribués dans ce rôle sur des scènes plus prestigieuses.
C'est un garçon très sérieux qui bosse beaucoup et personnellement je suis sa carrière depuis le début à cause de ça. Il a bon goût, il est sympa, dynamique et absolument passionné par son métier. Je crois qu'il fait souvent les bons choix :D
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

paco
Basse
Basse
Messages : 8541
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Sébastien Guèze

Message par paco » 17 mars 2015, 15:43

HELENE ADAM a écrit :qui bosse beaucoup (...) Il a bon goût (...)
J'ai effectivement souvenir que, même lors de son passage à vide quand sa technique partait en vrille il y a quelques années, il était déjà irréprochable stylistiquement et musicalement. Cela lui sert aujourd'hui, car maintenant qu'il a une technique sécurisée et qu'il a enfin trouvé un répertoire qui corresponde à sa voix, le cocktail technique maîtrisée + musicalité + style donne lieu à du très beau chant, il se rapproche des souvenirs que j'ai de Gedda (que j'avais vu à Garnier en Hoffmann)

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12451
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Sébastien Guèze

Message par HELENE ADAM » 19 mars 2015, 14:06

Une belle critique pour ses "Contes d'Hoffmann" actuels à Bonn

"Man sehe sich einmal die bei Youtube greifbaren Szenen aus „L’elisir d’amore“ in Sao Paulo an, um in SÉBASTIEN GUÈZE einen geradezu phänomenalen Bühnendarsteller zu erkennen, Schlank und gut aussehend ist er zudem versehen mit einer alerten, flexiblen und höhensicheren Stimme. Der Tenor aus Lyon, Mitte dreißig, rette jetzt als Einspringer die Premiere von Offenbachs „Les contes d’Hoffmann“ in Bonn. Hier hatte er eine andere Fassung zu singen als zuletzt in Wiesbaden, die er in nur wenigen Tagen einstudierte. Es ist zu hoffen, dass Sébastien Guèze auch für die kommenden Aufführungen zur Verfügung steht."

http://www.der-neue-merker.eu/bonn-les- ... n-premiere
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Dapertutto
Baryton
Baryton
Messages : 1306
Enregistré le : 08 janv. 2006, 00:00
Localisation : Paris, 18
Contact :

Re: Sébastien Guèze

Message par Dapertutto » 24 mars 2015, 16:28

J'ai fais le voyage à Wiesbaden et je partage entièrement l'avis de paco (sauf peut-être sur la gesticulation qui convenait bien pour l'acte d'Olympia, et qui était maîtrisée à mon sens dans les autres actes).
Rarement j'en ai pris plein la poire comme dans son "O Dieu de quelle ivresse": quel déferlement d'harmoniques, quel style.

Je suis content de voir qu'il a été contacté pour Bonn.
HELENE ADAM pouvez vous nous dire ce qui se dit dans cet article attendu que je pige pas une broque d'allemand.

Vivement juin à l'OC et l'ouverture de la saison à Marseille!
"Dis papa! Tu peux mettre la poupée qui chante?"

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12451
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Sébastien Guèze

Message par HELENE ADAM » 24 mars 2015, 20:40

Dapertutto a écrit : HELENE ADAM pouvez vous nous dire ce qui se dit dans cet article attendu que je pige pas une broque d'allemand.
J'ai pas mal oublié mon allemand mais l'opéra aide à s'y remettre :mrgreen:
En gros l'extrait dit :
"On peut voir sur Youtube Sébastien Guèze dans "l'Elixir d'amour" à l'opéra de San Paolo, et y reconnaître un acteur carrément phénoménal, mince et beau, avec une voix agile, flexible et aux aigus bien assurés. Le chanteur lyonnais, 35 ans, vient à présent de sauver la Première des "contes d'Hoffman" d'Offenbach en assurant le remplacement du rôle principal à Bonn. Il avait déjà chanté ce rôle mais dans une autre mise en scène à Wiesbaden et, là, il n'a eu quelques jours pour répéter. Nous espérons que Sébastien Guèze assurera aussi les représentations suivantes !"
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Dapertutto
Baryton
Baryton
Messages : 1306
Enregistré le : 08 janv. 2006, 00:00
Localisation : Paris, 18
Contact :

Re: Sébastien Guèze

Message par Dapertutto » 24 mars 2015, 21:02

HELENE ADAM a écrit :
Dapertutto a écrit : HELENE ADAM pouvez vous nous dire ce qui se dit dans cet article attendu que je pige pas une broque d'allemand.
J'ai pas mal oublié mon allemand mais l'opéra aide à s'y remettre :mrgreen:
En gros l'extrait dit :
"On peut voir sur Youtube Sébastien Guèze dans "l'Elixir d'amour" à l'opéra de San Paolo, et y reconnaître un acteur carrément phénoménal, mince et beau, avec une voix agile, flexible et aux aigus bien assurés. Le chanteur lyonnais, 35 ans, vient à présent de sauver la Première des "contes d'Hoffman" d'Offenbach en assurant le remplacement du rôle principal à Bonn. Il avait déjà chanté ce rôle mais dans une autre mise en scène à Wiesbaden et, là, il n'a eu quelques jours pour répéter. Nous espérons que Sébastien Guèze assurera aussi les représentations suivantes !"
Merci! Pour celles de mai et juin je crains que leurs espoirs soient vains. Ca m'étonnerait fort qu'il renonce à son premier rôle en scène à Paris.
"Dis papa! Tu peux mettre la poupée qui chante?"

paco
Basse
Basse
Messages : 8541
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Sébastien Guèze

Message par paco » 25 mars 2015, 00:23

Dapertutto a écrit :Pour celles de mai et juin je crains que leurs espoirs soient vains. Ca m'étonnerait fort qu'il renonce à son premier rôle en scène à Paris.
En effet, j'étais étonné de voir le site de l'Opéra de Bonn indiquer S.Guèze comme interprète unique de toute la série de représentations, mais il y a vraisemblablement erreur car le ténor lui-même a confirmé récemment sur twitter qu'il serait bien à Avignon en mai et Paris en juin

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12451
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Sébastien Guèze

Message par HELENE ADAM » 27 mars 2015, 00:35

L'aventure des contes d'Hofmman à Bonn, un tournant dans sa carrière ?

"Sébastien Guèze, jeune ténor français sauve les Contes d'Hoffmann à Bonn
Sébastien Guèze un jeune ténor français, originaire de Lyon, vient sans doute de connaître à l'Opéra de Bonn (Allemagne) une belle aventure qui pourrait bien accélérer sa carrière. Il vient en effet de sauver une première des Contes d'Hoffmann programmée sur cette scène l'autre week-end. Après un mois de répétition, Ali Magomedov, titulaire pour le rôle d'Hoffmann, était souffrant et dans l'incapacité d'assurer la première. Il a donc fallu en trouver un autre pour le remplacer en urgence, et ce, dans une nouvelle version musicale et une nouvelle mise en scène de cet opéra d'Offenbach. Le jeune ténor français (36 ans) qui vient de terminer ses débuts dans ce même rôle à Wiesbaden, mais dans une partition musicale différente, a ainsi été appelé en secours, devant apprendre les 50 pages manquantes, et improviser la mise en scène. Le spectacle finalement a été un immense succès, le public allemand, grand connaisseur, finissant debout et ne voulant plus quitter la salle même après que l'on ait rallumé les lumières du théâtre et baissé le rideau.
Les premières critiques de la presse allemande sont élogieuses. Par exemple Peter Bilsing pour Deropernfreund.de écrit:"Le jeune artiste n'est pas seulement le sauveur de la soirée mais aussi la découverte de la soirée, il est venu, vu et vaincu. Le public l'a célébré avec enthousiasme, il a captivé les coeurs de l'auditoire telle une tempête.
Un succès pour ce jeune ténor français que l'on retrouvera prochainement à Paris, en juin à l'Opéra Comique dans Les Mousquetaires au Couvent, mise en scène par Jérôme Deschamps, dans Hamlet à Avignon, et pour encore quelques représentations dans le rôle titre des Contes d’Hoffmann, à Bonn."


http://m.paysud.com/Sebastien-Gueze-jeu ... a4057.html
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

paco
Basse
Basse
Messages : 8541
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Sébastien Guèze

Message par paco » 28 mars 2015, 21:38

Je suis retourné voir cette "prise de rôle", cette fois à Bonn (on prend rapidement plaisir à ces petits théâtres de villes moyennes allemandes, aux prix de place dérisoires et à l'atmosphère si détendue et conviviale), ce qui m'a permis d'entendre la version Keck (alors que la version jouée à Wiesbaden était charcutée d'au moins 1/3). 3h30 de musique + entracte, 3h30 pendant lesquelles le personnage de Hoffmann est constamment sur scène, et particulièrement sollicité dans l'acte de Giulietta, où la version Keck sur-ajoute des difficultés pour le ténor, que l'on a du mal à imaginer sorties de la volonté d'Offenbach. La prestation de Sébastien Guèze dans ce rôle est toujours aussi remarquable, sans aucune trace de fatigue malgré un jeune chef qui pulvérise les records de décibels à l'orchestre et d'absences de respirations. Un peu moins de couleurs et de nuances de la part du ténor, comparé à Wiesbaden, mais style, maîtrise technique et engagement dramatique restent au sommet, avec notamment un art consommé des crescendo-diminuendo au sein d'une même phrase ou d'un aigu. Le tout est très musical, raffiné, intelligemment mené par rapport au texte et à la progression dramatique de l'oeuvre. Comme à Wiesbaden, la production est assez kitsch et le reste de la distribution n'atteint pas le même niveau loin s'en faut, mais dans cette version Keck où le rôle principal est écrasant ce n'est pas gênant.

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Re: Sébastien Guèze

Message par tuano » 03 avr. 2015, 13:22

Comment allez-vous à Wiesbaden ? En train ?
Y a-t-il des piège au niveau de la visibilité dans ce théâtre à l'italienne ?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 38 invités