Les rôles cadeaux

Quiz's, sondages & Co.
Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3478
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Les rôles cadeaux

Message par Loïs » 22 mai 2018, 10:43

En échangeant sur le fil Nabucco avec Micaela & Jérôme, je pense à ces rôles que les compositeurs offrent parfois aux chanteurs. Il ne s'agit pas de premiers rôles mais de seconds ou d'utilités et dont l'écriture est tellement réussie (ou drôle) que l'interprête sans aucun effort recueille les vivats du public (et où il faut vraiment de la mauvaise volonté pour se planter) .
* Fenena (Nabucco): il suffit juste de faire du beau son dans la prière, l'effet est garanti
* Le marchand indien (Sadko): Georges Thill faisait remarquer que le rôle titre se bat avec un rôle exigeant et long mais où aucun air ne lui permet de briller alors qu'un second ténor traverse la scène de la cour vers le jardin et en quelques minutes ramasse les ovations sans avoir fourni aucun effort
* Berta (Barbier de Séville): une pastille qu'attend impatiemment la chanteuse et le public

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3393
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Les rôles cadeaux

Message par micaela » 22 mai 2018, 10:49

Beau succès d'ailleurs pour Anaïs Constans à Bastille.
Le Laboureur dans Le roi Arthus : il traverse la scène en chantant sa romance et puis c'est tout. Beau succès pour Cyrille Dubois à Bastille.
Pour Sadko, ça peut être le cas aussi pour les deux autres marchands.
Madelon dans Andrea Chenier le rôle peut permettre à une "vieille gloire" de se faire ovationner à nouveau.
Le petit pâtre dans Tosca : il y eu ici un compte rendu (je ne sais plus où ça se tenait) où il était indiqué que l'interprète avait été aussi applaudi que les rôles principaux.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19495
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les rôles cadeaux

Message par JdeB » 22 mai 2018, 11:09

Chérubin et Sesto
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3478
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Les rôles cadeaux

Message par Loïs » 22 mai 2018, 11:14

JdeB a écrit :
22 mai 2018, 11:09
Chérubin et Sesto
Oui mais pour ceux là, il faut des qualités d'interprétation et les applaudissements saluent la performance de l'artiste

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3393
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Les rôles cadeaux

Message par micaela » 22 mai 2018, 11:42

De plus les deux rôles ne se limitent pas à une apparition. Chérubin a même deux airs, et participe largement à l'action.
Je rajouterais éventuellement plutôt le prince Gremine : il n'a pratiquement rien d'autre à faire que chanter son grand air,
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19495
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les rôles cadeaux

Message par JdeB » 22 mai 2018, 11:55

Loïs a écrit :
22 mai 2018, 11:14
JdeB a écrit :
22 mai 2018, 11:09
Chérubin et Sesto
Oui mais pour ceux là, il faut des qualités d'interprétation et les applaudissements saluent la performance de l'artiste
Techniquement ils sont faciles et payants
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12551
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les rôles cadeaux

Message par PlacidoCarrerotti » 22 mai 2018, 12:47

Le rôle de Lauretta dans "Gianni Schicchi", avec O mio babbino caro, air très facile et très payant (mais l'opéra n'est pas particulièrement populaire).
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12551
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les rôles cadeaux

Message par PlacidoCarrerotti » 22 mai 2018, 12:48

McDuff et "La paterna mano".
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12551
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les rôles cadeaux

Message par PlacidoCarrerotti » 22 mai 2018, 12:50

Les deux interventions d'Oscar dans Un bal masqué : ça marche à tous les coups et même parfois les gens applaudissent entre deux couplets !
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12551
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les rôles cadeaux

Message par PlacidoCarrerotti » 22 mai 2018, 12:51

" Jour et nuit je me mets en quatre"...
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 26 invités