Classification marketing ONP sur les catégories de public

Quiz's, sondages & Co.

Quel amateur d'opéra êtes vous selon le marketing ONP?

Intellectuel novateur (amateur de baroque, de contemporain, fuyant l'opéra italien)
2
4%
Classique (adorant Mozart, l'Opera Italien et français, haïssant le contemporain)
11
24%
Averti (adorant Wagner, Strauss et l'Opera Russe)
11
24%
Avide (aimant tout)
22
48%
 
Nombre total de votes : 46

Avatar du membre
Tatiana
Messages : 49
Enregistré le : 17 janv. 2005, 00:00
Localisation : Düsseldorf

Message par Tatiana » 25 juin 2005, 18:28

xavierscriabine a écrit :Moi c'est surtout Wagner, Strauss, mais aussi le 20è. (surtout Berg, Debussy, Poulenc, Prokofiev, Messiaen...)

Est-on plus "averti" quand on préfère Wagner à Verdi?
Oui oui tout à fait tu es averti...On a effectivement une propension de ce groupe à se tourner vers le contemporain (post Berg Berg inclus)
Ah! Le Bonheur était si proche...

xavierscriabine
Baryton
Baryton
Messages : 1065
Enregistré le : 08 juin 2005, 23:00
Contact :

Message par xavierscriabine » 25 juin 2005, 18:33

Tatiana a écrit :
xavierscriabine a écrit :Moi c'est surtout Wagner, Strauss, mais aussi le 20è. (surtout Berg, Debussy, Poulenc, Prokofiev, Messiaen...)

Est-on plus "averti" quand on préfère Wagner à Verdi?
Oui oui tout à fait tu es averti...On a effectivement une propension de ce groupe à se tourner vers le contemporain (post Berg Berg inclus)
Je sais que je suis averti, ce qui me surprend c'est que du coup les gens qui seraient plus portés vers Mozart ou Bellini seraient considérés comme néophytes ou je ne sais quoi...
Bref, bizarre toutes ces catégories; ça pue un certain élitisme tout de même.

Avatar du membre
Tatiana
Messages : 49
Enregistré le : 17 janv. 2005, 00:00
Localisation : Düsseldorf

Message par Tatiana » 25 juin 2005, 18:34

bajazet a écrit :Mais qu'est-ce que c'est que ces catégories à la con ? Je n'ai pas bien suivi : d'où ça sort ? De l'Opéra de Paris ? C'est grotesque. Cette manie de ne raisonner qu'en cases étanches ? La penséed clivée prospère, yop la boum !

(Pardon, je suis exalté par la réécoute des Boréades : ça veut dire que je fais partie des intellectuels "novateurs" ? Ah, je ris ! ?)
effectivement, en 2003, le marketing de l'ONP avait distingué 4 grands types de consommateurs parmi ses fidèles (les 3 spectacles - par an- et +)
Même si les noms, hormis les avides, me paraissent un peu pompeux et inadéquats, c'est normal en marketing de cibler le client, de connaître son comportement et d'essayer de prévoir les taux de remplissage des salles en fonction des productions, parce qu'il ya un budget (même si son respect est le dernier souci de la direction de l'ONP)
Ah! Le Bonheur était si proche...

Avatar du membre
jeanch
Baryton
Baryton
Messages : 1209
Enregistré le : 10 avr. 2005, 23:00
Localisation : Paris

Message par jeanch » 25 juin 2005, 18:35

C'est de la foutaise ces catégories, je peux me mettre dans plusieurs (intellectuel novateur et averti)!!! Le problème c'est que je n'aime plus trop le baroque et que l'opéra italien ça dépend...
Dois-je aller voir un psy pour assumer le genre de spectateur que je suis ? :wink:

Avatar du membre
Tatiana
Messages : 49
Enregistré le : 17 janv. 2005, 00:00
Localisation : Düsseldorf

Message par Tatiana » 25 juin 2005, 18:39

ce qui me surprend c'est que du coup les gens qui seraient plus portés vers Mozart ou Bellini seraient considérés comme néophytes ou je ne sais quoi...
Bref, bizarre toutes ces catégories; ça pue un certain élitisme tout de même.
Je comprends tout à fait ta réaction, moi aussi ces appellations m'avaient intriguée et déplu, déjà parce qu'elles recouvrent des genres très différents(combien de personnes haïssent Puccini alors qu'elles apprécient Verdi), et qu'effectivement le terme d'averti peut paraître péjoratif pour les autres, mais il s'agit juste de dégager une tendance dans le comportement des spectateurs...
Ah! Le Bonheur était si proche...

Avatar du membre
Tatiana
Messages : 49
Enregistré le : 17 janv. 2005, 00:00
Localisation : Düsseldorf

Message par Tatiana » 25 juin 2005, 18:40

jeanch a écrit :C'est de la foutaise ces catégories, je peux me mettre dans plusieurs (intellectuel novateur et averti)!!! Le problème c'est que je n'aime plus trop le baroque et que l'opéra italien ça dépend...
Dois-je aller voir un psy pour assumer le genre de spectateur que je suis ? :wink:
Non tu es Hegelien...tu changes de catégorie :D
Ah! Le Bonheur était si proche...

Avatar du membre
Fred34
Messages : 41
Enregistré le : 03 mai 2005, 23:00

Message par Fred34 » 25 juin 2005, 18:43

je n'ai pas lu les réponses, mais je pense que ce quizz va faire couler beaucoup d'encre. Je suis heureux d'être un (neo)intellectuel, moi très novice et enthousiaste avec le baroque, classique adorant Verdi et le répertoire français (ce qui me semble réducteur mais passons), averti également aimant au moins autant Elektra que la Traviata et l'Or du Rhin que Semiramide, doublement averti car de nombreux opéras russes me semblent quand même nettement plus italianisant que germanisants (Dame de Pique, La vie pour le Tsar pris comme exemples au hasard). Comme en plus je n'ai rien contre le contemporain, et que je ne dois pas être tout seul à aimer Faust, Mireille, Don Carlos, Orlando, Alcina, Semele, Lohengrin, Salomé et le Dialogue des Carmélites.... bon d'accord on fait plus contemporain que le Dialogue....Tout cela pour dire, que l'Ulrica que je suis prédit une écrasante majorité à la catégorie AVIDE :wink: .

Avatar du membre
Friedmund
Baryton
Baryton
Messages : 1124
Enregistré le : 20 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Friedmund » 25 juin 2005, 18:43

jeanch a écrit :C'est de la foutaise ces catégories, je peux me mettre dans plusieurs (intellectuel novateur et averti)!!! Le problème c'est que je n'aime plus trop le baroque et que l'opéra italien ça dépend...
Dois-je aller voir un psy pour assumer le genre de spectateur que je suis ? :wink:
Je pense que cela dénote de la catégorie 'Averti' :wink:

Blague à part, ces catégories sont ce qui permet de répondre à la demande de tous, et je trouve complètement louable que l'ONP étudie sa clientèle et sa demande. Il est plus facile de modéliser selon 4 types de consommateurs que selon 50. J'étais frappé pour ma part en lisant le message de Tatiana à quel point je rentrais pile-poil ou presque dans ma case.

Par contre je me demande ce que Mortier fait de ses études de marché (d'autant plus que l'on parle d'un modèle datant de 2003). Sa première saison me semblait ne pas respecter du tout les résultats, en privilégiant clairement l'ace Novateurs-Avertis en second, alors que la seconde saison me semble être déséquilibrée en faveur des Classiques, avec quelques concessions aux Novateurs.

Avatar du membre
Friedmund
Baryton
Baryton
Messages : 1124
Enregistré le : 20 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Friedmund » 25 juin 2005, 18:47

Fred34 a écrit :je n'ai pas lu les réponses, mais je pense que ce quizz va faire couler beaucoup d'encre. Je suis heureux d'être un (neo)intellectuel, moi très novice et enthousiaste avec le baroque, classique adorant Verdi et le répertoire français (ce qui me semble réducteur mais passons), averti également aimant au moins autant Elektra que la Traviata et l'Or du Rhin que Semiramide, doublement averti car de nombreux opéras russes me semblent quand même nettement plus italianisant que germanisants (Dame de Pique, La vie pour le Tsar pris comme exemples au hasard). Comme en plus je n'ai rien contre le contemporain, et que je ne dois pas être tout seul à aimer Faust, Mireille, Don Carlos, Orlando, Alcina, Semele, Lohengrin, Salomé et le Dialogue des Carmélites.... bon d'accord on fait plus contemporain que le Dialogue....Tout cela pour dire, que l'Ulrica que je suis prédit une écrasante majorité à la catégorie AVIDE :wink: .
Le fait d'être Classique ne veut pas dire que tu n'aimes pas un Wagner ou un Rameau de temps en temps, ou bien si tu es Novateur que tu ne supportes pas une note de Verdi. Cela veut simplement dire que tu as des préférences plus marquées ou non pour un type de répertoire. Les Avides ne sont sensées ne pas avoir de préférences particulières (c'est la catégoire pas 'de tendance très marquée').

Ce ne sont pas des cases étanches, mais des grandes tendances des préférences de chacun.

Avatar du membre
Tatiana
Messages : 49
Enregistré le : 17 janv. 2005, 00:00
Localisation : Düsseldorf

Message par Tatiana » 25 juin 2005, 18:51

[quote="FriedmundPar contre je me demande ce que Mortier fait de ses études de marché (d'autant plus que l'on parle d'un modèle datant de 2003). Sa première saison me semblait ne pas respecter du tout les résultats, en privilégiant clairement l'ace Novateurs-Avertis en second, alors que la seconde saison me semble être déséquilibrée en faveur des Classiques, avec quelques concessions aux Novateurs.[/quote]

Excellente question. Je sais que pour janvier 2004, l'ONP devait connaître parfaitement son public, afin de prévoir à peu près le remplissage des salles...En comparant le public de Gall avec la programmation de Mortier, on pouvait prévoir, toutes choses égales par ailleurs, un passage de 97 à 94% (de mémoire) de taux de remplissage.

C'était bien sûr sans compter sur l'augmentation délirante des prix, des m.e.s farfelues, et surtout sans prendre en compte un critère certes subjectif, mais qui vsisblement a fait ses preuves cette année:
oeuvre connue ou facile/ oeuvre peu connue ou difficile.

Est-ce que Mortier en tient compte ou non?
Monsieur Mortier, youhou??

Tatiana
Ah! Le Bonheur était si proche...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 26 invités