Opéra Bastille - Analyse de la fréquentation des oeuvres lyriques

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9340
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Opéra Bastille - Analyse de la fréquentation des oeuvres lyriques

Message par Bernard C » 01 nov. 2018, 10:59

Et puis que signifie " remplissage "?

Moi actuellement pour certains spectacles dont l'elisir on me propose une place payée- une place gratuite.
( Et je ne suis pas abonné !)
Ça decourage définitivement de s'abonner toutes ces places gratuites.

Remplir gratuitement c'est pas très compliqué.

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4392
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Opéra Bastille - Analyse de la fréquentation des oeuvres lyriques

Message par David-Opera » 01 nov. 2018, 13:04

Si réellement tout était gratuit cela se verrait dans les chiffres de billetterie.
75 millions de billetterie en 2017, c'est le record de l'institution.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9340
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Opéra Bastille - Analyse de la fréquentation des oeuvres lyriques

Message par Bernard C » 01 nov. 2018, 13:39

David-Opera a écrit :
01 nov. 2018, 13:04
Si réellement tout était gratuit cela se verrait dans les chiffres de billetterie.
75 millions de billetterie en 2017, c'est le record de l'institution.
Nul n'a dit que tout était gratuit !
Les prix ont plutôt augmenté ces dix dernières années .
Mais il était question de " fréquentation" .
Or ce genre de promotion adressée à des clients non abonnés concernant des spectacles comme l'elisir
" Un billet gratuit pour un billet acheté" j'imagine que ce n'est pas pour rien .
C'est bien pour augmenter la " fréquentation."par des places gratuites.
Sinon ce serait une simple réduction sur le billet comme ça arrive fréquemment.

C'est tout.
C'est factuel.

Dans quelle marge ça joue sur les pourcentages, je n'en sais rien.
Sur les dizaines d'Operas sur les différents continents dont je reçois chaque semaine des newsletters comme pour l'ONP, c'est le seul à m'avoir fait ce genre de promo, je crois.

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12805
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Opéra Bastille - Analyse de la fréquentation des oeuvres lyriques

Message par PlacidoCarrerotti » 01 nov. 2018, 14:09

Il y a quand même des choses bizarres : je me souviens de soirées de l’Elisir quasi complètes sous Mortier (avec une distribution nulle) et visiblement moins remplies actuellement avec d’excellents chanteurs.
A part jouer sur le prix des places, un directeur d’opera ne peut pas grand chose à l’acculturation progressive des masses. Tout ça avec une baisse de la subvention...
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4392
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Opéra Bastille - Analyse de la fréquentation des oeuvres lyriques

Message par David-Opera » 01 nov. 2018, 14:11

Si l'opéra à les moyens de céder un nombre de places gratuitement - ou bien de faire -50% sur le prix des billets -, et bien tant mieux. Mieux vaut cela que de laisser des places vides comme au Met.
Reste à savoir de quelle façon cela pèsera su le bilan financier 2018, qui est le critère primordial au final.
Ceci dit, cette production a tellement été reprise qu'elle est largement amortie, et peu d'abonnés la comptent dans leur abonnement.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4392
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Opéra Bastille - Analyse de la fréquentation des oeuvres lyriques

Message par David-Opera » 01 nov. 2018, 14:16

Si vous regardez la fréquentation de l'Elixir sous Mortier, elle n'était pas terrible. C'est Joël et Lissner qui ont eu les meilleurs taux.
Mais à mon avis, comme je l'ai écrit plus haut dans la section opéra italien bel canto romantique, il faut reprendre ce spectacle tous les 5 ans pour avoir une bonne attractivité, et cette reprise est trop proche de la précédente, et le nombre de représentations trop important.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12805
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Opéra Bastille - Analyse de la fréquentation des oeuvres lyriques

Message par PlacidoCarrerotti » 01 nov. 2018, 14:50

David-Opera a écrit :
01 nov. 2018, 14:16
Si vous regardez la fréquentation de l'Elixir sous Mortier, elle n'était pas terrible. C'est Joël et Lissner qui ont eu les meilleurs taux.
Mais à mon avis, comme je l'ai écrit plus haut dans la section opéra italien bel canto romantique, il faut reprendre ce spectacle tous les 5 ans pour avoir une bonne attractivité, et cette reprise est trop proche de la précédente, et le nombre de représentations trop important.
Ces chiffres m’étonnent. Certes la mémoire est trompeuse mais je ne me souviens pas de places libres en masse sous Mortier pour l’Eisir.

Bravo pour ce travail de romain en tout cas.

J’ai quand même une divergence méthodologique : je ne suis pas d’accord pour classer systématiquement le Barbier, l’Elisir, le Turc, et quelques autres, dans le belcanto romantique. C’est de l’opéra bouffe la plupart du temps (premier Barbier sans Cessa du piu resistere et où DiDinato s’est vue interdire de faire des variations, premières soirées de l’Elisir avec Groves, etc.).
A l’inverse, la FDR était bien du belcanto.
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

elisav
Baryton
Baryton
Messages : 1641
Enregistré le : 18 juin 2012, 23:00

Re: Opéra Bastille - Analyse de la fréquentation des oeuvres lyriques

Message par elisav » 01 nov. 2018, 15:02

Beaucoup de grandes salles d’opéra (et parfois des salles moins grandes) proposent des places au rabais et même des places gratuites (à certaines catégories de spectateurs) pour des spectacles qui ne remplissent pas.
Je connais personnellement des exemples de ce type de situation au Met —assez souvent, d’ailleurs—, à La Scala, au Deutsche Oper Berlin et, parmi les salles plus petites, au TCE, à Versailles et à Favart. Il doit certainement y avoir d’autres dont je n’ai pas connaissance.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4392
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Opéra Bastille - Analyse de la fréquentation des oeuvres lyriques

Message par David-Opera » 01 nov. 2018, 16:57

PlacidoCarrerotti a écrit :
01 nov. 2018, 14:50
J’ai quand même une divergence méthodologique : je ne suis pas d’accord pour classer systématiquement le Barbier, l’Elisir, le Turc, et quelques autres, dans le belcanto romantique.
http://www.odb-opera.com/viewtopic.php? ... 9&start=20

Dans ton cr de l'Elixir, tu dis qu' Oropesa n'est pas la voix du rôle, plus colorature française que belcantiste (même si elle fait quelques variations dans ces duos) .
J'en ai déduit que je pouvais réunir Bellini et Donizetti dans la case belcantiste :wink:

Mais c'est une simplification qui m'arrangerait pour les stats.

Avatar du membre
jmc
Ténor
Ténor
Messages : 569
Enregistré le : 07 déc. 2008, 00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Re: Opéra Bastille - Analyse de la fréquentation des oeuvres lyriques

Message par jmc » 02 nov. 2018, 13:54

JdeB a écrit :
01 nov. 2018, 09:51
il suffit d'aller sur Memopera pour avoir la date des créations mondiales.
K... de Philippe Manoury créé le 7 mars 2001 ......................... 83 %,
Medea de Rolf Liebermann créé le 12 février 2002 ................... 71 %,
Adriana Mater de Kaija Saariaho créé le 30 mars 2006 ............... 79 %,
Le temps des Gitans de Stribor Kusturica créé le 26 juin 2007 ..... 100 %,
Akhmatova de Bruno Mantovani créé le 28 mars 2011 ................ 75 %.

:weight_lift: Jean-Marc

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 50 invités